New-York

New-York

Septembre 1956, New York,

Papi et Mamie, purs bretons, débarquent du bateau venant du Havre et se retrouvent plongés dans le trépidant New York des années 50… 

Comme beaucoup, ils sont venus tenter leur rêve américain. Car à cette période, en centre Bretagne, le travail est rare et peu payée. De nombreuses personnes partent Outre-Atlantique en quête d’un avenir meilleur. 

« Pour ramasser les dollars à la pelle » disait mon grand père

 

Dans les années 50, une nouvelle génération de bretons se lancent à la conquête des Etats-Unis.

Le travail se faisant rare en centre Bretagne, mis à part dans le secteur agricole, de nombreuses personnes partent en quête d’un avenir meilleur outre atlantique. Ils y rejoignent un frère, un cousin ou un ami.
Mes grands parents font partis de ces bretons-new-yorkais.
Une véritable diaspora bretonne se crée peu à peu à New-York. Comme en témoigne les réunions annuelles du stade breton.

Véritable épopée à ce moment là : quitter la famille, quitter les lieux familiers, prendre la route vers un port (Le Havre), supporter la traversée d’une semaine et enfin s’installer dans un pays inconnu…

L’installation

Grâce à la famille expatriée, Papi trouve rapidement un emploi comme serveur dans un restaurant français. Tandis que Mamie devient nanny chez des particuliers. 
Ils habitaient à quelques blocs à l’Est de Central Park.

La redécouverte

Depuis toute petite, on me parle de New-York. Je sais que mes grands parents y ont vécu que ma tante y est née. Mais rien de plus, je n’ai pas une envie folle de découvrir cette ville, j’aime plutôt les vieilles pierres et les grands espaces

En mai 2018, mes parents se décident à passer une semaine là bas, pour découvrir la ville et ils amènent tout le monde avec eux ! Je ne vais pas me faire prier pour venir et j’ai envie de découvrir les lieux ou mes grand parents ont vécu :). Ce qui devait être un voyage agréable en famille, c’est transformé en véritable addiction. :p 

 

Venir découvrir pourquoi : NEW YORK EN 8 JOURS

 

#Vava